Agrandir sa maison grâce à l’aménagement des combles

Vous souhaitez réaliser un aménagement des combles de votre maison pour créer une ou plusieurs pièces supplémentaires ? Chambre, bureau, salle de bain, suite parentale ou salle de jeu ; Quelque soient les pièces dont vous rêvez,  l’aménagement de combles n’a pas son pareil pour agrandir la surface de son habitat sans perte de terrain. Évitez ainsi de déménager ou d’investir dans un nouveau bien immobilier ! Révélez le véritable potentiel de votre maison.

Combles perdus ou combles aménageables ? Comment le savoir

Le terme de combles perdus s’applique à tous les combles qui ne sont pas exploitables en l’état. Ainsi, pour qu’un comble soit considéré comme aménageable il doit répondre à des exigences strictes :

  • La hauteur sous plafond doit être au minimum de 1,80 m. Si cette hauteur détermine la surface habitable d’une pièce il est important de garder à l’esprit que la hauteur habituelle et confortable se situe généralement aux alentours de 2,40 m.
  • La pente de toit doit permettre de conserver une hauteur sous plafond convenable. Idéalement, celle-ci devra être supérieure à 30°.
  • La structure de la charpente ne doit pas empiéter sur le volume du comble. Ce n’est par exemple pas le cas des charpentes à fermettes industrielles en W où des bois de petites sections encombrent l’intégralité du comble pour soutenir la toiture. Dans le cas d’une charpente traditionnelle, il sera nécessaire de s’assurer que la structure permet de supporter le plancher ainsi que les charges d’aménagement.

Si les combles de votre habitation ne répondent pas à ces exigences, il y a fort à parier que vous soyez face à des combles dits perdus ou non aménageables. Cette configuration n’est toutefois pas irrémédiable. Afin de rendre ces combles aménageables, il est seulement nécessaire dans la plupart des cas de procéder à une modification de la charpente.

Aménagement de combles - comble perdu ou aménageable

Comble aménagé

Quelles démarches effectuer lors d’un aménagement des combles ?

Avant même de démarrer vos travaux d’aménagement des combles, il est indispensable de vous assurer de certains points :

  • Identifier le type de charpente pour déterminer s’il s’agit de combles aménageables ou de combles perdus. Dans le cas de combles à fermettes américaines vous devez faire appel à un professionnel pour réaliser la modification de la charpente. Vous décidez alors de lui confier l’intégralité des travaux d’aménagement ou d’en réaliser une partie vous-même (électricité, plomberie, isolation, habillage, etc).
  • Choisir une isolation performante pour vous garantir un confort thermique aussi bien en été qu’en hiver tout en réduisant vos factures d’énergie. Pour bénéficier d’aides gouvernementales il est indispensable de respecter les valeurs minimums imposées et de faire appel à un professionnel qui dispose du label Reconnu Garant de l’Environnement.
  • Dimensionner et répartir correctement ses fenêtres de toit afin de profiter d’un maximum de lumière naturelle dans ses combles aménagés. La réglementation thermique 2012 recommande une surface de baies supérieure ou égale à 17% de la surface habitable pour garantir un confort optimal.
  • Réaliser les démarches administratives : qu’il s’agisse d’une déclaration préalable de travaux ou d’une demande de permis de construire, il est impératif de réaliser l’ensemble des démarches administratives avant de commencer les travaux. Notez qu’une déclaration préalable nécessite généralement un délai d’un mois alors que l’obtention d’un permis de construire en demande dans la plupart des cas deux. Ces délais peuvent presque doubler si votre habitation est située en zone protégée ou Bâtiments de France. Attention, si la surface totale de l’habitation après travaux dépasse 150 m² l’obtention d’un permis de construire ainsi que l’aval d’un architecte seront obligatoires.

Confiez-nous l’étude complète de votre projet d’aménagement de combles   PRENDRE RDV

Les différentes étapes d’un aménagement des combles

Que les combles de votre habitation soient aménageables ou non, plusieurs postes de travaux sont à prévoir lors de leur transformation en combles aménagés. Selon votre projet et des pièces que vous souhaitez créer, il est indispensable d’établir un plan d’aménagement des combles qui servira de guide lors de sa réalisation. Sur celui-ci doit figurer le positionnement des cloisons, des éléments d’électricité et de plomberie ainsi que les solutions de chauffage.

Il peut tout à fait être réalisé à la main même si l’utilisation d’un logiciel de création de plan d’aménagement facilite grandement la tâche avec la possibilité de tester et modifier en temps réel.

Aménagement de combles, transformation de charpente

La modification de la charpente

Selon le type de charpente présent dans les combles de votre habitation il peut être impératif de procéder à une modification préalable de celle-ci. C’est notamment le cas des maisons à charpente en W (appelées couramment charpente à fermettes américaines ou à fermettes non aménageables). L’étape de la transformation de la charpente consiste à modifier la structure de celle-ci par le biais de procédés d’aménagement spécifiques. Il s’agit de déplacer les charges exercées par la toiture vers la périphérie de l’habitation afin de permettre la suppression des fermettes en W.

Une fois la nouvelle structure de charpente en place et les fermettes supprimées, l’aménagement du comble est alors réalisable.

La pose du plancher

La mise en place d’un solivage dans le combles permet de supporter le poids du futur plancher et de l’aménagement futur. Le plancher est réalisé en dalles clipsables rendues solidaire avec les solives et entretoises grâce à des vis. Une fois l’aménagement de combles achevé, il est recouvert de la finition de votre choix (sol en vinyle, parquet flottant, moquette, carrelage, etc).

L’isolation des combles

Vous le savez sûrement déjà mais la qualité de l’isolation de sa maison a une incidence directe sur vos factures d’énergie mais saviez-vous que 30% des déperditions de chaleur de votre maison ont lieu par la toiture ? Aménager ses combles perdus est également l’occasion d’isoler la toiture, les pignons ainsi que le plancher du nouvel étage. Vous profitez ainsi d’une meilleure résistance thermique grâce à des matériaux actuels et beaucoup plus performants. De plus, faire appel à une entreprise qualifiée Reconnu Garant de l’Environnement est la condition sine qua non pour que vos travaux d’amélioration des performances énergétiques de votre habitation soient éligibles aux différentes aides gouvernementales et prêts à taux bonifiés.

Pour répondre aux exigences de la réglementation thermique en vigueur et vous garantir un confort optimal Kit Extension s’applique à ne proposer que des matériaux professionnels performants et à respecter les instructions de pose recommandées par le fabricant.

Isolation aménagement des combles

Aménagement plomberie combles salle de bain

La plomberie

Vous avez décidé de profiter de l’aménagement des combles pour y réaliser une nouvelle de bain ou de douche ? Dans ce cas, la réalisation de la plomberie doit être pensée dès la réalisation du plan d’aménagement et être entamée avant même la pose du plancher. Qu’il soit question de raccorder le circuit de distribution d’eau ou l’évacuation des eaux usées la tâche sera plus aisée sans la présence de dalles agglomérées. Si le raccordement à l’eau froide est aisée, veillez à ce que les pertes de pression ne soient pas trop importantes lors du raccordement au circuit d’eau chaude. Si l’opération n’est pas réalisable, optez pour l’installation d’un chauffe-eau électrique qui assurera de l’eau à température idéale dans vos combles.

N’oubliez pas également de prolonger votre système de chauffage actuel. Qu’il soit au fioul, au gaz ou à pompe à chaleur, il est indispensable de penser à desservir le comble pour y garantir un confort optimal même en hiver. L’autre solution consiste à investir dans l’achat de chauffages électriques plus rapides à mettre en place.

L’électricité

Ici encore le plan d’aménagement que vous avez réalisé en amont s’avère très utile pour vous guider lors de la réalisation de l’électricité. Véritable feuille de route le plan d’aménagement vous permet de positionner prises, points lumineux et interrupteur de façon idéale. Ceux-ci seront alimentés par le biais d’un tableau électrique divisionnaire placé à l’étage. Il doit impérativement être convenablement dimensionné selon les circuits à alimenter pour garantir la sécurité de toute la maison.

Le cloisonnement

Une fois les pignons, les versants et le plafond habillé de plaques de plâtre et bien entendu isolés, la délimitation des différents espaces est entrepris. Selon le plan d’aménagement de comble établi et des pièces que vous souhaitez créer sous votre toit, la réalisation du cloisonnement consiste à « monter les murs » séparant chacune des nouvelles pièces de vie.

Généralement réalisées en plaques de plâtre, les cloisons peuvent également employées d’autres matériaux. Veillez tout de même à vous assurer que le matériau retenu est adapté à la pièce où il est utilisé (notamment pour les salles d’eau) et qu’il réponde à vos exigences en matière d’isolation phonique. Une attention particulière sera portée sur les cloisons séparant les lieux de couchage.

Cloisonnement comble aménagé

Fenêtre de toit comble aménagé

Les fenêtres de toit

Pensés dès la réalisation du plan d’aménagement des combles, la taille et la position des différentes fenêtres de toit doit permettre de bénéficier d’une lumière naturelle suffisante tout au long de la journée.

Il est important de les dimensionner et de les répartir correctement pour que ses combles aménagés soient agréables en toute saison. Gardez à l’esprit que la RT2012 recommande une surface de baies supérieure ou égale à 17% de la surface habitable pour garantir un confort optimal. Avez-vous déjà entendu quelqu’un se plaindre d’avoir trop de lumière dans ses combles ?

L’accès aux combles

Si au premier abord on peut penser que le rôle d’un escalier consiste uniquement à relier vos combles aménagés à l’étage inférieur, il ne faut pas oublier que vous l’emprunterez à de nombreuses reprises et que donc, il doit impérativement être confortable.

Droit, quart tournant, double quart tournant, avec ou sans palier, etc. Les possibilités offertes par les escaliers sont quasiment infinies et s’adaptent à toutes les configurations de maison et de combles aménagés. Il est toutefois important de le positionner le plus naturellement possible à l’étage inférieur. Il pourra par exemple s’appuyer sur une cloison existante pour ne pas gêner la circulation et ne pas bouleverser l’organisation des pièces. Les escaliers sont généralement disposés au centre du comble ou contre un des pignons de la maison.

Il est également possible de réaliser l’ouverture d’une mezzanine. Celle-ci est une solution de charme pour apporter de la lumière naturelle dans les pièces de l’étage inférieur.

Escalier pour combles

Confiez-nous l’étude complète de votre projet d’aménagement de combles   PRENDRE RDV

Nos réalisations d’aménagement de combles

Aménager ses combles pour ajouter un étage à sa maison ? Ce couple de Seine-Saint-Denis…

Aménagement de combles à charpente métallique en Bretagne Annie et Bernard souhaitaient pouvoir accueillir leurs…

Aménagement des combles dans le Val-d’Oise – 95 Dans l’attente d’un heureux événement, Mr et…

Vos questions sur l'aménagement de combles

Peut-on aménager ses combles soi-même ? Comme de nombreux français vous rêvez de mètres carrés…

L’amenagement des combles d’une toiture 4 pans est-il possible ? Qu’est-ce-qu’une toiture à 4 pans…

Aménagement de combles maison phenix : est-ce possible ? Le constructeur de maisons individuelles Phénix…

Permis de construire ou déclaration préalable de travaux pour aménagement des combles ? Votre décision…