L’aménagement des combles perdus : un choix adapté à vos besoins de mètres carrés en plus ?

Un espace de vie supplémentaire est devenu vital pour vous ? Et pourtant l’idée d’un déménagement n’est pas envisageable et encore moins la construction d’une nouvelle maison. Oubliez vos soucis et optez pour la solution d’aménagement des combles ! En plus d’ajouter du charme à votre demeure, aménager vos combles vous procurera une surface considérable à agencer à votre guise, et cela à moindre coût.

Pourquoi choisir d’aménager ses combles ?

Le prix de l’immobilier devenant aujourd’hui trop onéreux, la solution d’aménagement des combles s’avère être une excellente alternative. En effet, un déménagement occasionnerait plus de frais, occuperait tout votre temps et nécessiterait beaucoup d’adaptation. Et un projet de construction d’une nouvelle propriété est encore plus ruineux. Se lancer dans les travaux d’agrandissement de votre maison est dans ce cas une décision plus sage et plus économique.

amenagement des combles

Que faut-il faire avant de se lancer dans un projet d’aménagement des combles ?

Procéder à l’étude de faisabilité du projet

Avant d’entamer une quelconque action, le diagnostic de la maison est une étape primordiale. Il permet essentiellement de déterminer l’étendu des travaux à réaliser. Pour savoir si vos combles sont aménageables ou non, ces derniers doivent en effet répondre à certains critères. De la nature de la charpente à l’état du plancher en passant par l’angle d’inclinaison de la toiture, tout doit passer au peigne fin. Le budget à prévoir pour la récupération de vos combles perdus dépendra également de ces données.

Une hauteur sous-toiture suffisante

Selon le code de la construction et de l’habitation, la hauteur sous plafond doit atteindre 1,80 m pour être exploitable et éviter toute modification additive. Aux environs des 2,2 m, elle est considérée comme parfaitement adéquate. Notez que l’aménagement d’un grenier dépend également de la pente du toit : 30° au minimum pour remplir les conditions optimales.

Une surélévation de la maison est envisageable si la hauteur sous-plafond et/ou l’angle d’inclinaison sont insuffisants. Dans ce cas de figure, un procédé par décaissement est aussi possible. Cette alternative est cependant difficile et assez coûteuse car elle nécessite une retouche de l’étage inférieur.

Une charpente bien adaptée

La charpente est considérée comme l’élément directeur des travaux d’aménagement de combles. Elle supporte la toiture de votre habitation ainsi que toutes les agressions climatiques. On distingue deux types de charpente : le modèle traditionnel et la charpente à fermettes. Cette dernière rend souvent l’optimisation de l’espace plus compliqué. Heureusement, rien n’est impossible avec Kit Extension !

Un plancher en bon état

Connaître l’état des solivages et du sol, éléments constitutifs du plancher, est une étape incontournable de l’aménagement des combles. En effet, en plus de supporter son propre poids, le plancher doit être à même d’endosser les charges lourdes telles que les équipements de travaux, les cloisons, le mobilier et les occupants de la maison. Si sa rigidité n’est pas garantie, la création d’un nouveau plancher s’impose.

Prévoir les formalités administratives

Toute augmentation d’un espace habitable et transformation de l’aspect externe de la toiture doit être précédée d’une déclaration au niveau de la municipalité. Notez que pour les travaux plus lourds comme le rehaussement de la maison, un permis de construction est nécessaire. Si vous envisagez un gain de surface dépassant les 170 m2, faire appel à un architecte est également obligatoire. En plus de son expertise en matière d’agencement, ses capacités font de lui un atout considérable dans le suivi et la coordination du chantier. L’autorisation des copropriétaires est également à obtenir si vous partagez votre habitation avec d’autres ménages.

Sur quoi peuvent porter les travaux ?

Diverses transformations et rénovations peuvent être entreprises lors de l’aménagement d’un grenier en surface habitable. Tout dépend de vos attentes et des données recueillies lors de l’étude de faisabilité.

La transformation de la charpente

Ce procédé consiste à créer un espace exploitable en supprimant les fermettes de la charpente. Durant cette étape, des techniques ingénieuses sont mises en œuvre afin de garantir la stabilité et la robustesse de l’ouvrage.

L’isolation thermique et phonique pour plus de confort

Il s’agit d’une étape déterminante pour le confort de votre maison et sa performance énergétique. Rappelons qu’une mauvaise isolation peut en effet entraîner jusqu’à 30% de déperdition thermique.

La pose d’un escalier pour la circulation

Dès la conception du plan de projet, il faut s’assurer de l’adéquation de la position de l’escalier avec l’étage du dessous pour éviter une trop grande perte d’espace. Sa largeur conditionne également le transport de vos meubles dans les nouvelles pièces.

L’installation d’un chauffage

Si votre chaudière principale est assez puissante pour alimenter toute la maison, une voie pour une colonne ascendante de la chaufferie est à prévoir. Par contre, pour un chauffage isolé du nouvel étage, des radiateurs électriques doivent être installés.

La luminosité naturelle comme éclairage

Les fenêtres de toit, les lucarnes ou encore les Velux font passer la lumière dans votre nouvel étage, tout en donnant plus d’attrait à votre maison.

Les réseaux électriques et la ventilation

Cette étape ne comporte aucune difficulté majeure. Les réseaux électriques doivent juste être posés à partir d’un sous tableau placé dans ou près des combles. Côté ventilation, il faut privilégier une VMC simple ou double flux si vous voulez aménager une salle de bain ou des toilettes.

Quels sont les avantages de l’aménagement des combles ?

Un gain de surface est sans nul doute l’avantage principal si vous choisissez la solution d’aménagement des combes. Ces mètres carrés supplémentaires pourront notamment vous servir de chambres pour les enfants ou de salon, selon vos convenances. Cette transformation augmente également la valeur marchande de votre maison, dans l’éventualité où vous envisagez de la revendre plus tard.

Quel est le budget à prévoir ?

Le prix pour un tel projet se situe dans une fourchette de 20 000 à 60 000 euros selon les travaux à effectuer. A noter que l’Etat peut vous fournir une aide financière dans certains cas. Une réduction d’impôt est notamment possible pour un renforcement de l’isolation. Si vous avez opté pour la solution d’aménagement des combles sans rehaussement, la TVA est généralement à hauteur de 5.5%. Par contre, pour une surélévation ainsi qu’un espace de vie dépassant les 10% du plancher antérieur, la TVA est fixée à 20%.

Nos réalisations d’aménagement de combles

Aménager ses combles pour ajouter un étage à sa maison ? Ce couple de Seine-Saint-Denis…

Aménagement de combles à charpente métallique en Bretagne Annie et Bernard souhaitaient pouvoir accueillir leurs…

Vos questions sur l'aménagement de combles

Peut-on aménager ses combles soi-même ? Comme de nombreux français vous rêvez de mètres carrés…

L’amenagement des combles d’une toiture 4 pans est-il possible ? Qu’est-ce-qu’une toiture à 4 pans…

Aménagement de combles maison phenix : est-ce possible ? Le constructeur de maisons individuelles Phénix…